Tarte à la crème | Les recettes SEO pour monter en tête des moteurs

Quel rapport entre une tarte à la crème, le titre de cette page, l’image et le SEO ? L’expérimentation. Cette page sur la  tarte à la crème » est un des multiples tests auxquels nous procédons en permanence pour vérifier l’efficacité des principes nouveaux et anciens de SEO (Search engine Optimisation = optimisation pour les moteurs de recherche).

01

Tarte à la crème et SEO, quel rapport et pourquoi ?

Les algorithmes des moteurs de recherche sont tenus secrets. Seuls l’expérimentation et les échanges qui suivent avec la communauté des expérimentateurs SEO, permet de garantir à nos clients que nos préconisations fonctionnent quand on en fait, et de prouver que certaines ne fonctionnent pas ou plus.

Vous trouverez ces tests sur différents dispositifs web et réseaux sociaux. Certains sont sur des sujets similaires à celui >>, car ils nous permettent de faire des comparaisons à mot clé égal.

02

Comment sont configurés ces tests ?

Nous appliquons à différentes pages — par exemple sur la tarte à la crème —, différentes tactiques SEO afin de comparer leurs progressions sur les SERPs (Search Engine Response Pages = pages de réponses des moteurs de recherche). Découvrez ces principes du SEO ici >>

Par exemple dans cette page nous avons appliqué

  • Des principes du SEO Onpage, gestion, positionnement et densité du mot clé « tarte à la crème »
  • L’utilisation des balises html des images. En utilisant des images qui n’ont volontairement rien à voir avec le contenu, nous vérifions que les moteurs n’utilisent toujours pas la reconnaissance d’image.
  • Des éléments de Netlinking
  • Du référencement social.
Tarte à la crème - Test SEO

03

Exploitation des tests

Une fois une page sur la tarte à la crème comme celle-ci mise en ligne, nous analysons la vitesse à laquelle elle monte dans les classements sur les moteurs de recherche. Nous la comparons à d’autres pages. Et nous relions les différences de performance aux différences de paramétrages, pour comprendre lesquels ont une incidence positive. Et identifier ceux qui n’ont pas d’impact, ou ceux qui ont un impact négatif.

Puis dans le temps, nous évaluons quand ces pages régressent en positionnement, et en déduisons les modifications opérées par les moteurs de recherche à leur algorithme.

Faites comme nous, ne croyez pas les gourous qui vous affirment « ceci ne marche plus », ou « maintenant c’est ceci qu’il faut faire » : personne ne connait les rouages des algorithmes des moteurs. Croyez ceux qui expérimentent, et expérimentez-vous-même.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.