Creation de site web – Architecture et Cocon lexical

L’architecture est dans la creation de sites web, une étape déterminante pour la navigation de vos prospects sur votre site, mais en premier lieu pour qu’ils trouvent votre site. Cette étape structurelle de la creation de sites web conditionne la construction future de votre performance en SEO. Elle conditionnera la possibilité future d’avoir ou pas…

  • Une indexation efficace (crawl) de vos pages par les moteurs,
  • Une hausse du nombre de pages vues,
  • Plus de visites des bonnes cibles prospectées,
  • Plus de conversions (vers le face-à-face pour une activité non marchande en B2B par exemple, ou vers les transactions pour des sites marchands),
  • Plus d’engagement des utilisateurs. Or ce processus d’engagement est à la base de toute démarche de social selling. Ce point à lui seul déterminera la capacité future de votre site à être intégrable ou pas dans une démarche de social selling.
Creation de site web - Création de site web - Création de site Internet - Arborescence

La méthode d’architecture basée sur le concept de cocon lexical est l’une des techniques SEO qui améliore considérablement la performance SEO d’un site internet sur les moteurs de recherches. Elle est à implanter dès la première étape de la creation de sites web. Le principe est simple : il convient de créer des liens entre les pages traitant d’une même thématique autour de mots clés du même champ lexical. Ensuite de les isoler des autres cocons dédiés à des thèmes différents. Les contenus d’un même cocon ont ceci de commun qu’ils appartiennent à un même champ lexical. Dans un cocon lexical, on aura ainsi plusieurs pages gravitant autour d’un contenu important à bien positionner sur les SERPs (Search Engine Response page = pages de réponses des moteurs de recherche).

01

Creation de sites web : l’erreur d’architecture à ne pas faire !

creation de site webTraditionnellement, l’erreur la plus courante lors de la creation de sites web est de hiérarchiser les informations que l’entreprise souhaite communiquer en rubriques et en sous-rubriques, en catégories — familles – produits, et ainsi de suite, sur plusieurs niveaux.

C’est une erreur à la fois pour le prospect visé, et pour les moteurs de recherche. Car l’architecture est bâtie en fonction de la structure de ce que l’entreprise veut dire et/ou vendre. Mais elle n’est pas construite en fonction du parcours d’achat du prospect et de ses centres d’intérêt.

  • Les moteurs de recherche ne peuvent faire le lien entre les requêtes du prospect et les réponses de votre site : vous n’apparaissez pas dans les réponses les plus pertinentes aux requêtes des prospects. Et dès que vous n’êtes plus en première page, c’est terminé ! Rares sont les prospects qui vont en 2e page sur les SERPs (Searche Engine Response Page = pages de réponses des moteurs de recherche), vous devenez invisibles,
  • Seul un prospect faisant une recherche sur ce que « vous voulez dire », trouvera votre site. Or un prospect ne fait pas ce type de requêtes, seuls les clients et les salariés le font. Mais ce ne sont pas eux principalement qui vont se lancer dans la creation de sites web.

C’est pourtant ce à quoi aboutit la creation de sites web dont la réflexion initiale portait sur « quel est votre métier, que voulez-vous communiquer, quelle est votre histoire, quelle est l’histoire que vous souhaitez raconter… », etc.

Notez que certains appellent ce dernier point « storytelling » ; alors que ce n’est que du « telling stories ». Le storytelling est très intéressant en creation de sites web, mais n’a rien à voir avec le telling stories.

Et ce n’est pas de construire des Buyer’s Persona pour le dire à ces personnes supposées représenter les clients, qui va résoudre le problème de fond sur la creation de sites web.

La creation de sites web destiné à avoir une efficacité auprès de prospects doit permettre de les capter. Pour les capter, il faut penser la creation de sites web et l’architecturer autour des recherches des prospects qui témoignent de leurs zones d’intérêts, en fonction de leurs mots clés. L’arborescence est faite pour eux, pas pour vous !

02

Creation de sites web architecturé sur le concept de cocon lexical

La creation de sites web destinés à capter les prospects doit répondre à deux impératifs :

  • Être trouvé par les prospects. Pour ce faire il va être utile de penser, dès la creation de sites web, à architecturer sur les mots clés recherchés par les prospects, et non sur « ce que l’on souhaite dire » ou « l’histoire que l’on veut raconter »,
  • Être intéressant pour les prospects. Ici, il va être utile de penser la creation de sites web autour des centres d’intérêts des prospects, identifiables aux mots clés qu’ils requêtent dans Google,

Lors de la creation de sites web, voici deux raisons majeures d’opter pour une architecture basée sur le champ lexical utilisé par les prospects. Chez Cloud Business Software, nous avons formalisé une méthode simple, accompagnée d’outils pour rendre sa mise en œuvre facile. Elle est comprise dans le package de creation de sites web : vous en bénéficiez afin d’en maîtriser tous les aspects et de pouvoir créer des contenus et une architecture qui performe sur les moteurs de recherche, et qui transforme avec les prospects.

e1

Étape 1 de la creation de sites web : La recherche des « bons » mots clés

Toute creation de sites web démarre de l’identification des mots clés recherchés par vos prospects. Et toute la difficulté réside dans la sélection des mots qui doit être basée sur une analyse tridimensionnelle (popularité/facilité/pertinence). Cette identification est à la croisée de nos techniques et de votre connaissance de vos prospects. Nous devons donc combiner nos savoirs. Vous ne pouvez externaliser cette étape de la creation de sites web, et vous ne pouvez la réussir seuls. Pour ce faire, nous allons croiser nos méthodes et techniques :

  • Commerciales : sitôt le détail listé par vos soins de vos clients et prospects cibles, nous croiserons notre compréhension des process d’affaires avec leurs spécificités B2B, B2C et pure player, notre expérience des nouveaux comportements clients, mais aussi l’impact du niveau de maturité du besoin sur les recherches,
  • Techniques : mesure tridimensionnelle des mots clés, arborescence sémantique, etc.. : nous vous équiperons des outils les plus performants du marché, certains exclusifs de Cloud Business Software, comme notre application web KeyWord Manager : véritable analyseur de mots clés sur 3 dimensions.

  • Découvrez tous les outils inclus dans notre forfait de création de site internet >>

    A ce stade, vous aurez vos meilleurs mots clés, au sens : les plus recherchés par vos prospects, les plus faciles à positionner en première page des moteurs, et les plus pertinents pour votre métier.

e2

Étape 2 de la creation de sites web : Arborescence autour du cocon lexical

La creation de sites web moderne doit s’appuyer sur les techniques de cocon sémantique. (Nous verrons ci-dessous que le terme sémantique est un contresens). C’est une approche de creation de sites web totalement différente de l’architecture précédemment décrite. Cette méthode de creation de sites web est centrée sur les recherches des prospects qui témoignent de leurs zones d’intérêts, en fonction de leurs mots clés. L’arborescence est faite pour eux, pas pour vous ! La construction se déroule en 3 étapes antérieures à la rédaction du contenu.

  • Nous commençons par créer une arborescence de mots clés : ceux listés, analysés sur 3 dimensions, et sélectionnés à l’étape précédente. Le focus se fait sur le haut de l’arborescence les meilleurs mots clés : c’est-à-dire 1/les plus pertinents, 2/les plus recherchés, et 3/les plus faciles à classer. (ce sont les indicateurs chiffrés que vous distinguez en haut de chaque mot sur le schéma ci-contre).
    Ensuite, nous regroupons dans les niveaux inférieurs les mots clés du même champ lexical. C’est-à-dire des mots se rapportant à une même idée. Par exemple : vacances <-> sable, soleil, plage, montagne, s’amuser, grasse matinée… : des mots qui sont utilisés dans le même contexte pour décrire un sujet spécifique.
    • Attention à raisonner « champ lexical » et non « champ sémantique ». Vous entendrez beaucoup d’agences parler de champ sémantique, et non de champ lexical comme nous le faisons ici. Elles font une erreur de traduction dans le meilleur des cas, de concept sinon : en lexicologie, le champ sémantique d’un mot est l’ensemble des sens disponibles de ce mot selon le contexte. Exemple : Fraise : le fruit/celle du dentiste/celle de la machine d’usinage mécanique/cols des notables à l’époque de Henri IV ! Cela n’a aucun sens logique pour architecturer un site web qui réponde aux centres d’intérêts des clients. Tout Ceci va regrouper des sujets qui n’ont de commun que la sémantique, mais rien à voir les uns avec les autres. Si votre agence vous propose de travailler sur les champs sémantiques, fuyez…
  • Maintenant que nous avons une structure, il s’agit de l’habiller : à cette étape, nous allons imaginer les pages qui porteront le contenu. Nous commencerons par leur titre : le mot clé dédié de la page doit bien être présent. Remarquez le nouveau bandeau bleu du schéma ci-contre. C’est à cette étape que se réunissent la recherche du prospect et le message que vous communiquez. Le prospect arrive sur votre page conçue, pour répondre à la recherche faite ; ainsi que le contenu, vos messages, vos communications, qui répondent à cette recherche.

e3

Étape 3 de l’arborescence : le linkbaiting du cocon lexical

Maintenant que nous avons la structure, les murs porteurs, il s’agit de créer le contenu de chaque page. Il va falloir créer des contenus bien sûr conformes aux règles du SEO. Mais pas seulement.

Il s’agit également d’organiser les pages de manière à ce qu’il y ait des liens entre elles, incitant les prospects comme les robots, à aller de pages en pages en suivant un fil conducteur. Les sous-pages ont pour objectif de booster la page principale ou la page cible.

Le site répond ainsi aux attentes de l’internaute d’une manière optimale, chaque cocon se concentrant uniquement sur ses centres d’intérêt.

Ce procédé qui est bon pour l’internaute prospect, est essentiel pour les moteurs de recherche. C’est ce netlinking, ce fil conducteur que suivent les robots d’indexations. Les robots indexent les pages en allant de l’une à l’autre par ces liens internes. Le concept même du web est basé sur ce principe, et lui vaut le nom de toile.

Il s’agit de s’assurer qu’il n’y a pas une page orpheline, sans lien rentrant, qui ne serait jamais visitée par les robots. Chaque page doit avoir au moins un lien rentrant et un lien sortant. Ils doivent être des liens naturels, porteurs d’un approfondissement… et notre formation initiale intègre également les éléments dont vous allez avoir besoin pour créer des liens naturels, pris en compte par les robots.

A ce stade, votre site possèdera une structure et un contenu solides, fait pour le propulser en tête des moteurs de recherches.

Vous voyez sur le schéma ci-contre le détail que contient chaque page dans l’arborescence lexicale :

  • Le titre
  • Le numéro de page
  • Le mot clé
  • Le volume de recherche
  • La facilité à se positionner en 1re position sur Google avec ce mot clé en référencement gratuit
  • La pertinence du mot
  • Les liens rentrants
  • Les liens sortants

Cette arborescence est la fondation de la performance lors de la creation de sites web. Il reste ensuite à le coder, le développer, le tester, le mettre en ligne et l’héberger. Cloud Business Software vous aide sur l’ensemble du process. Nous livrons les sites « clés en main », nos prestations incluent la réalisation de toutes les étapes de creation à voir ici.>>

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.